La formation au BIM

Building Information Modeling ou Building Information Management, le BIM ne se limite pas à dénommer la technologie employée pour créer des maquettes numériques de bâtiments : il concerne l’intégralité du cycle de vie d’un ouvrage.

Entre sa première utilisation en 1987 par le logiciel ArchiCAD et la mise en place de cursus de formation de « BIM Manager » en 2014 par le CSTB en France, un quart de siècle s’est écoulé, permettant au reste du monde de prendre une avance technologique certaine sur le marché de la construction d’ouvrage. Encore relativement peu répandue en France (autour de 35% d’utilisation sur le secteur de la construction selon Emmanuel Di Giacomo en juin 2017, responsable du développement des écosystèmes BIM en Europe pour Autodesk), l’utilisation du BIM se cantonne pour l’instant aux projets de grande envergure menés par de grandes industries.

C’est dans ce contexte que le gouvernement français a décidé de mettre en place sa charte « Objectif BIM 2022 », le but principal étant que la majorité des acteurs de la filière du bâtiment français, grand comme petit, soit amené à utiliser cette méthode de travail de manière usuelle. Dans cette même optique, le gouvernement, avec le concours de professionnels du BIM, a mis à disposition gratuitement un outil permettant de créer, gérer et stocker ses maquettes BIM : la plateforme de travail collaborative KROQI.

De nombreux acteurs se retrouvent néanmoins à ne pas pouvoir profiter pleinement de cette opportunité de gains, tant en compétitivité qu’en coûts, par manque de formation et d’information. Cette raison reste la raison principale qui nous mène à accompagner les structures souhaitant se moderniser et entrer dans l’ère du BIM. Par la sensibilisation au BIM et à ses possibilités, et par la formation aux outils et techniques relatives à cette méthode de travail, nous soutenons nos clients, acteurs de la filière du bâtiment, dans leur transition numérique.

Exit mobile version