Exploitation BIM

Le BIM est aujourd’hui utilisé sur les phases amont au DOE mais finalement assez peu en phase de Gestion Exploitation Maintenance. Sur 30 ans, le coût d’exploitation représente pourtant 75% du coût global d’un bâtiment. Si les avantages à faire du BIM sont réels en Programmation, Conception et Chantier, les plus-values les plus importantes se trouvent au moment de l’Exploitation. Pourquoi ?

L’intérêt majeur du BIM réside dans le fait d’avoir une base de données – la maquette numérique BIM – qui comprend à la fois les données graphiques en 3D et les données alphanumériques du bâtiment. L’objectif est donc clair : pouvoir utiliser ces données – rendues fiables de part le travail collaboratif et la mission de chef d’orchestre du BIM manager – à des fins d’exploitation.

Pour garantir le succès d’un BIM exploitation, il est nécessaire d’associer l’exploitant au démarrage du processus. En effet, les parties prenantes du projet doivent savoir en amont de quelles données il va avoir besoin pour exploiter et entretenir efficacement son bâtiment. En outre, la question de l’entretien de ces données est fondamentale : il convient en effet d’avoir une donnée actualisée (pour permettre une action rapide) en plus d’une donnée historisée (pour tracer les potentielles responsabilités de chacun).

Dans le BIM exploitation, la question des outils est souvent posée : quel(s) outil(s) permet(tent) de capitaliser sur la maquette BIM ? Comment connecter la maquette numérique aux systèmes existants de GMAO (Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur) ou GTB (Gestion Technique des Bâtiments) ? Se pose ici la question de l’interopérabilité entre ces différents systèmes, interopérabilité que les éditeurs de logiciels doivent piloter au plus près des utilisateurs.

Quoi qu’il en soit, ce que l’on sait aujourd’hui, c’est qu’un BIM exploitation sera utile à tous : au maître d’ouvrage qui aura une connaissance plus précise de son bâtiment, à l’exploitant qui pourra compter sur la fiabilité de la donnée qu’il manage et à l’usager qui vivra mieux dans son bâtiment puisque ce dernier sera entretenu.